Vous êtes ici

Un régime commercial ouvert au reste du monde

image

Le Mali a opté pour la libéralisation de son commerce depuis le début des années 80. Il a adhéré à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) en 1995. Au sein de l’OMC, le Mali a le statut des Pays Moins Avancés (PMA).

La libéralisation du commerce au Mali a permis l’adoption d’un système de liberté des prix, d’une politique de privatisation des entreprises d’Etat et de promotion de création des entreprises privées, de suppression des restrictions quantitatives tant à l’import qu’à l’export et de la taxe à l’exportation.

Au niveau sous-régional, l’adoption d’une politique commune d’intégration monétaire et économique régionale entre les pays membres de l’ UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine), a permis la mise en place d’un tarif extérieur commun  (TEC) vis à vis des importations en provenance des pays tiers et d’une monnaie unique commune régionale appelée le Franc des Colonies Françaises d’Afrique (FCFA).